1. Les énergies renouvelables, grande satisfaction pour le climat et notre planète

Types d’énergies renouvelables, leurs opposants et impacts sur la planète et le climat 

Notre planète et le climat beneficient des énergies renouvelables, en défaveur des énergies fossiles

De nos jours, notre planète et le climat bénéficient des avancées technologiques et économiques des énergies renouvelables en défaveur des énergies fossiles. En général, on distingue plusieurs types d’énergies renouvelables parmis lesquelles : les renouvelables solaires les renouvelables éoliennes. À côté de celles-ci, figurent les énergies fossiles. Même si la plupart des des gouvernements avaient peur d’investir des sommes colossales dans ces énergies renouvelables, force est de constater qu’elles sont les plus utilisées du moment, car très important pour le maintien de notre climat et la protection de notre planète. Plus ces énergies seront utilisées, plus nos énergies fossiles s’épuiseront.

        Loin d’être une inflation, les inquiétudes économiques mondiales passées nous démontrent à suffisance les énergies fossiles ne font que augmenter tandis que les prix renouvelables  ne font que baisser. Disons tout simplement que ces investissements sont aussi source d’économie actuelle et future. D’après l’annonce de l’Agence Internationale pour les Énergies Renouvelables, l’horizon 2030 serait très avantageuse si nous pourrions multiplier l’énergie renouvelable par deux. Ainsi, le produit mondial brut augmentera d’environ 1,1%. L’éducation, la santé, le chômage, le revenu,…seront à l’abri du besoin et augmenteraient de 3%. C’est en ce moment là que 14 millions de nouveaux emplois verraient le jour.  Notons que ce niveau de progrès n’est qu’une complémentarité car s’il faillait juste s’attarder sur la quantité d’énergies vertes en 2015, on n’arriverait jamais à ce stade. 

Bataille entre les énergies renouvelables et les énergies fossiles 

Contraste entre les énergies renouvelables et celles fossiles suite à l'arrivée des avancées technologiques et économiques

     S’il fallait définir l’énergie, nous dirions simplement que c’est un véritable carburant pour l’économie. Elle est source de production , d’innovation et de consommation. De fil en aiguille, les énergies renouvelables des pays en voie de développement ne font que croître en terme de production et on a l’impression que l’énergie solaire et éolienne aient atteint leur apogée, vue que leur exploitation a connu une baisse plus considérable que celles des énergies fossiles et l’énergie nucléaire. Cette baisse peut vraiment être une surprise générale puisque les prix sont en train de chuter vertigineusement.

        En août 2016 par exemple, un panneau solaire valait presque 30% par rapport à son prix en 2010. Dans les années à venir, les prix des énergies renouvelables risqueraient augmenter à cause de leur raréfaction, ce qui est l’inverse avec celle solaire et éolienne. Grâce au renouvelable,  gouvernements et consommateurs parviendront donc à économiser de l’argent. Grâce à cette énergie, les pays peuvent économiser des milliards, que ce soit en matière d’importations d’énergie ou alors s’il faille les exporter. De plus, les énergies renouvelables seront un atout majeur pour nous en ce sens qu’elles nous protégeront contre les changements climatiques et empêcheront le réchauffement planétaire qui pourrait causer d’énormes pertes d’argent sur le plan économique. D’après les propos du Council of Economic Advisers de la Maison Blanche, une perte économique annuelle de 0,9% pour le produit mondial brut aurait lieu au cas où la température du globe augmenterait de 3 degrés Celsius au lieu de 2 degrés, Supérieur à son niveau de la période préindustrielle. Selon le PIB que les États-unis avaient seulement en 2015, 0, 9% est l’équivalent de 160milliards de dollars de moins.

         En outre, certaines figures des combustibles fossiles comme Elon Musk prônent une taxe sur le carbone à cause du réchauffement climatique à long terme. À cause d’un tel système, d’énormes pertes d’argent futures seront davantage prévisibles, l’occasion pour les énergies renouvelables de percer le marché économique, compensant en partie 5 trillions de subventions annuelles que reçoivent les industries d’énergies fossiles. Au final, Obama et le président mexicain peña Nieto se sont associés pour présenter l’idée de produire 50% de l’électricité du continent rien qu’avec des énergies renouvelables d’ici 2035. C’était un 29 au sommet des Leaders Nord-Américains. Et vue les dernieres avancées technologiques et économiques les États-unis seront gagnants de 15%. Seuls les partisans et les compagnies des énergies fossiles du monde entier sortiront perdants et à ce stade, ils n’auront qu’une seule option : retarder le système renouvelable.

Besoin d’un article ? D’un devis ou d’un renseignement ? Contactez-moi ci-dessous: