Comment choisir un nom de domaine pour créer un site web ?

Voir la video:

Outre la réflexion autour d’un projet web, choisir un nom de domaine pour l’enregistrement d’un nom de domaine est l’étape la plus importante pour votre identité sur Internet. Il conviendra d’abord de se renseigner sur le Droit des marques et des noms de domaine. Vous pouvez avoir déjà votre nom d’entreprise dans le monde réel, si le domaine associé au nom de l’entreprise est déjà enregistré, c’est pas de bol. Mais fréquent. Première étape rencontrée au moment de choisir un hébergement web, vérifier l’existence ou nom de ton nom de domaine. En août 2017, selon Netcraft, il existait 1,800,566,882 de sites enregistrés chez les différents registrars ! Difficile, dans ces conditions, de promouvoir son entreprise sur le web si vous ne pouvez pas utiliser un domaine avec votre nom d’entreprise. Trouver un bon nom de domaine aujourd’hui n’est pas aussi facile qu’en 1995 mais rien n’est impossible, loin de là !

Quelle extension de nom de domaine choisir?

Chaque année, on voit arriver de nouvelles extensions de domaine. Après les classiques .com, .net, .org, ou voit arriver les .bzh etc…

Nom de domaine: faire un bon choix.

Nom de domaine: faire un bon choix.

(coucou à mes amis bretons), les .paris, les .school ou autres. On compte aujourd’hui des milliers d’extensions de nom de domaines que l’on peut choisir pour notre site web. Connaissez-vous le .blog, .art, .shop ou .beer (oui oui !!!) Voir la page et les tarifs d’extension de nom de domaine chez OVH.  Difficile de savoir si ces extensions de nom de domaines trouveront une place sur le web mais le visage même du commerce des noms de domaine risque fort d’être bousculé ces prochaines années !

Mais malgré la profusion de ces nouvelles extensions de domaine, le .com reste le roi sur le web: une valeur sûre ! Et même si vous voulez donner une dimension géographique à votre activité en optant par exemple pour le .bzh et le .fr, il est toujours très prudent de réserver également le .com au moment de choisir un nom de domaine. Imaginez que vous vouliez  créer un site sur le tourisme en Bretagne, vous pourrez opter pour “tourisme.bzh”. Vous serez également prudent d’acheter “tourisme.fr et tourisme.com”. (Ne vous fatiguez pas, c’est déjà pris… 😉 )

Facteurs à considérer pour choisir un nom de domaine

Référencement (SEO) et Situation géographique

Il est important de conserver à l’esprit qu’il y a une corrélation entre extension de nom de domaine, lieu d’hébergement de site et positionnement géographique de l’internaute. Par exemple, si vous recherchez “dépannage plombier” et que vous habitez à Rennes, les résultats de recherche, dans l’idéal, vous proposeront des sites de plombier de la région de Rennes. Ce serait dommage de se retrouver avec un plombier de Montréal ! En toute logique, les algorithmes des moteurs de recherche vont vous proposer en priorité des sites en .bzh plutôt qu’en .com… sauf ceux qui ont payé pour être placé dans les premiers résultats de recherche. Mais là est une autre histoire… 😉

Pour obtenir un .fr, il faut également une adresse postale en France et se soumettre aux conditions de l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)

Votre nom de domaine est un des éléments les plus importants pour votre identité web. Vous pouvez choisir de vous identifier avec le nom de votre entreprise, votre nom personnel, ou bien-sûr des mots-clés.

Exemple: si vous vous appelez Yann Le Bihan et que vous êtes plombier à Rennes, vous pourrez choisir “plombierrennes.bzh” ou yannplombier.fr

Autre paramètre à prendre en ligne de compte pour choisir un nom de domaine, la propriété intellectuelle. Un petit tour sur le site de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) pourra permettre d’éviter bien des ennuis ! Je me souviens, dans les années 1996 (ça ne me rajeunit pas !!!) avoir créé un annuaire web qui s’appelait TheBottin. J’ai simplement créé mon site sur l’adresse thebottin.com . Et un jour, j’ai reçu une lettre recommandée avec une mise en demeure parce que le mot “bottin” est une marque ! Pour moi, c’était un simple nom commun mais aux yeux de l’entreprise “Bottin” qui était (quand même) le créateur historique de l’annuaire en France, cela pouvait porter à confusion. On m’a donc demandé gentiment de déplacer mon site sur une autre adresse mais j’ai fini simplement (et sans discuter) par fermer le site, évitant ainsi quelques emmerdes… Un simple petit tour par l’INPI m’aurait évité ce genre de désagrément !

Conseils pour choisir un nom de domaine

L’extension de domaine

Le .com (commercial) est la référence des noms de domaine. À tous les futurs propriétaires de site internet, je ne pourrais que conseiller de publier un site internet à un nom de domaine adéquat, à condition également qu’ils détiennent le .com de ce nom de domaine.

Donc, quand vous choisirez un nom de domaine, même si le .bzh ou .bar (si si!) est plus approprié pour vous, je vous conseille quand-même d’acheter le .com. Une organisation à but non lucratif comme une association par exemple, devra opter pour le .org, mais devra également réserver le .com s’il est disponible. Pourquoi faut-il acheter le .com? Parce que si vous laissez le .com disponible, une autre personne ou entreprise peut l’enregistrer à votre place et pourquoi pas porter atteindre à votre réputation… ou plus simplement perturber vos visiteurs qui, en allant sur le .com, seront certain qu’il s’agit de votre site.

Pour résumer, au moment de choisir un nom de domaine, je vous propose en priorité d’acquérir le .com s’il est disponible. Ensuite, libre à vous d’acheter autant d’extensions si vous le voulez. Mais de toutes façons, une seule extension accueillera le site. Vous devrez donc effectuer une redirection vers l’extension de votre choix. (Redirection = une adresse redirigée vers une autre, un peu comme article-invite.com est redirigé vers articleinvite.com.)

Longueur du nom de domaine.

Un nom de domaine peut contenir jusqu’à 67 caractères je crois. Il peut seulement contenir des lettres, des chiffres et des traits d’union. Il ne peut pas comprendre des caractères spéciaux comme des ? ou des %. L’idéal est d’avoir le plus petit nom de domaine possible, et un nom facile à retenir de surcroît ! Mais à ma connaissance, tous les domaines à 3 lettres sont déjà enregistrés: certains petits malins en ont même fait un business, parfois très lucratif !

Nom de domaine et traits-d’union (tiret)

L’utilisation du trait d’union ou d’un tiret dans un nom de domaine fut longtemps conseillé pour dissocier les mots-clé. Le web a évolué, les algorithmes des moteurs de recherche également et un moteur comme Google peut lire les mots-clés contenus dans un nom de domaine sans trait d’union. Il n’est donc pas nécessaire d’enregistrer, comme je l’ai fait il y a longtemps, afrique-annonces.com mais plutôt afriqueannonces.com.

Mots-clés dans un nom de domaine

Vous pouvez tout à fait utiliser des mots-clés dans un domaine. C’est excellent pour le référencement: Google regarde les mots-clé contenus dans les URL pour aboutir à une recherche. Le nom de domaine yannplombier.bzh sera préférable à yannlebihan.bzh si l’internaute recherche un plombier.

Une fois que vous avez votre nom de domaine et votre hébergement, vous pouvez commencer à envoyer vos données via votre logiciel FTP pour commencer à créer votre site web. Après cela, il sera toujours temps de publier un article invité afin de promouvoir votre site sur le web ou mieux encore, rédiger un communiqué de presse.