Transfert de fichiers

Transfert de fichiers

Comment transférer des fichiers sur un site ?

Dans ce cours, nous allons apprendre à effectuer un transfert de fichiers vers votre site web.

Mais avant de transférer des fichiers, il vous faut un espace d’hébergement et un nom de domaine. Vous pouvez également (si vous voulez vraiment chercher à comprendre et que vous aimez vous prendre la tête) chercher à comprendre ce qu’est un serveur web et comment fonctionnent les noms de domaines.

Voir la video:

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=aRJixmvjm0U[/embedyt]

Mais d’abord, effectuer un transfert de fichiers, ou transférer des fichiers: ça sert à quoi ? Vous ne l’avez peut-être pas remarqué (et là, je me pose vraiment des questions sur votre santé mentale) mais tous les sites que vous visitez ne se trouvent pas sur votre ordinateur… mais sur Internet.  Mais d’abord, c’est quoi Internet ? Une fois que vous avez compris grosso modo comment fonctionne Internet, vous avez bien compris que les pages web (contenus des sites internet) ne se trouvent pas stockés sur votre disque dur mais sur un espace d’hébergement, qui se trouve distant de votre ordinateur. Où ? On s’en fout. (Quoique). Mais tous ces sites web que vous visitez sont hébergés chez des hébergeurs comme OVH, 1and1, Gandi et autres Amen ou LWS.

Logiciel FTP gratuit pour envoyer des fichiers vers son espace d'hébergementAprès avoir lu ” Héberger un site internet: par où commencer ? “, vous pourrez donc commencer à effectuer un transfert de fichiers et donc envoyer les fichiers vers votre serveur. Pour faire simple, je vous propose d’utiliser FileZilla: le meilleur logiciel gratuit pour transférer les fichiers de votre disque dur vers votre site, sur votre espace d’hébergement. Compatible avec Windows, Linux ou Macintosh, inutile de vous ennuyer à télécharger un logiciel payant et de moins bonne qualité. FileZilla fait très bien son travail et ce, totalement gratuitement.

Ce dont vous avez besoin

Avant de faire un transfert de fichiers et d’utiliser FileZilla, vous devez disposer des éléments suivants :

  • Le logiciel (ou “client”) FileZilla, qui peut être téléchargé ici .
  • Vos identifiants de connexion que vous avez reçu de ton hébergeur.

Étape 1 – Collecte de détails FTP

Pour établir une connexion avec FileZilla, vous devez connaître les informations de connexion FTP. Sur OVH, ils se trouvent dans la section FTP ssh de votre panneau de contrôle sous la catégorie Hébergement . Aussi, lors de la souscription à votre offre d’hébergement mutualisé OVH, vous avez forcément reçu un e-mail suite à l’installation de ces services. Cet e-mail contient – entre autres – les identifiants FTP nécessaires. Ça se présente un peu comme ça:

Serveur ftp : ftp.cluster0XX.hosting.ovh.net
Login ou utilisateur : loginftp
Mot de passe : mDpFtP

Étape 2 – Gestionnaire de site dans Filezilla

Pour utiliser FileZilla et donc transférer des fichiers à votre hébergement, vous pouvez ajouter un site auquel se connecter. Il vous suffit alors d’ouvrir votre logiciel et d’accéder au Gestionnaire de sites juste sous le menu “fichier” dans la fenêtre de Filezilla.

filezilla gestionnaire sites

Étape 3 – Ajout d’un site au Gestionnaire de Sites

Comme vous n’êtes pas trop idiot, vous avez compris qu’il faut appuyer sur « Nouveau site » dans le Gestionnaire de Sites et remplir les informations demandées.

  • Vous devez entrer des identifiants tels que reçu par mail lors de la création du compte client.
  • Voici les infos à entrer sur Filezilla:
  • Hôte ” – En général vous pouvez utiliser votre domaine comme hôte en écrivant  ftp.votredomaine.com comme hôte.
  • Port ” – le port de données du serveur FTP. le port par défaut d’un FTP est 21. Toutefois, ce champ est facultatif.
  • Identifiant : Utilisateur FTP à utiliser lors de la connexion.
  • Mot de passe : Le mot de passe de l’utilisateur FTP

Vous devrez choisir le Type d’authentification et le définir sur Normal. Ensuite saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe.

Transférer des fichiers vers un serveurÉtape 4 – Connexion au serveur FTP

Une fois que toutes les informations renseignées, cliquer sur sur ” Connexion” ou ” OK ” pour se connecter au serveur.

Dès que vous êtes connecté, vous devrez pouvoir voir la liste des répertoires de votre serveur FTP. Dans le cas où il y ait une erreur et que la connexion soit refusée ou interrompue, demandez simplement de l’aide à votre hébergeur.

Généralement, vous devrez envoyer tes fichiers dans le répertoire racine qui porte le joli petit nom de “www”. C’est là que vous devez effectuer le transfert de fichiers et donc envoyer tous les fichiers sur votre FTP. Oui, mais quels fichiers ? Eh bien ça, c’est le sujet de “Faire un site: par où commencer” où on entre vraiment dans le vif du sujet !

filezilla connexion reussie

 

Pour aller plus loin dans le transfert de fichiers:

Le transfert de fichiers pour un site Web se réfère au processus de téléchargement et de téléversement de fichiers à partir d’un PC, d’un site web et donc vers un site Web. Le téléchargement de fichiers consiste à copier des fichiers de l’ordinateur du site Web sur l’ordinateur de l’utilisateur, tandis que le téléversement de fichiers consiste à copier des fichiers de l’ordinateur de l’utilisateur vers l’ordinateur du site Web.

Le transfert de fichiers est généralement effectué à l’aide de protocoles de transfert de fichiers tels que FTP (File Transfer Protocol), SFTP (Secure File Transfer Protocol) ou HTTP (Hypertext Transfer Protocol). Ces protocoles utilisent des logiciels spécialisés appelés clients FTP pour établir une connexion sécurisée entre l’ordinateur de l’utilisateur et le site Web.

Il existe de nombreux outils et services en ligne qui permettent de simplifier le processus de transfert de fichiers pour les sites Web. Par exemple, vous pouvez utiliser un gestionnaire de fichiers intégré à votre panneau de gestion de site Web (c’est le cas par exemple chez LWS) pour téléverser et télécharger des fichiers, ou utiliser un service de stockage en cloud comme Google Drive ou Dropbox pour stocker et partager des fichiers avec votre site Web.

Protéger les fichiers transférés vers et à partir de votre site Web contre les attaques de hackers et les virus informatiques est de toute importance. Vous devriez utiliser des protocoles de transfert de fichiers sécurisés, tels que SFTP ou HTTPS, et mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires, comme la vérification de l’intégrité des fichiers et la mise à jour régulière de votre logiciel de sécurité.

Le transfert de fichiers est un élément clé de la gestion d’un site Web, car il vous permet de mettre à disposition du contenu pour vos utilisateurs, de télécharger des données de votre site et de synchroniser les fichiers entre différentes plateformes. Il est important de choisir le bon protocole de transfert de fichiers et les outils appropriés pour votre site afin de garantir une expérience fluide et sécurisée pour vos utilisateurs.

Il est également nécessaire de suivre les meilleures pratiques de gestion de fichiers, telles que l’utilisation de noms de fichiers descriptifs et l’organisation de vos fichiers de manière logique et cohérente, pour faciliter la gestion et la maintenance de votre site Web. Si vous utilisez un système de gestion de contenu (CMS), comme WordPress ou Joomla, il peut être utile de prendre le temps de se familiariser avec ces fonctionnalités de gestion de fichiers pour maximiser votre efficacité.

Il y a quelques points supplémentaires à prendre en compte lorsque vous gérez le transfert de fichiers pour votre site Web :

  • Limiter l’accès aux fichiers sensibles : vous devriez limiter l’accès aux fichiers sensibles, tels que les bases de données et les fichiers de configuration, aux personnes autorisées uniquement.
  • Garder vos fichiers à jour : il est important de mettre à jour régulièrement les fichiers de votre site, en particulier les fichiers de sécurité et de configuration, pour assurer la sécurité et la stabilité de votre site.
  • Sauvegarder vos fichiers : il est important de créer des sauvegardes de vos fichiers pour protéger votre site en cas de perte de données ou de problèmes de serveur. Vous pouvez utiliser un logiciel de sauvegarde ou un service de stockage en nuage pour créer des copies de vos fichiers.
  • Respecter les droits d’auteur : assurez-vous de respecter les droits d’auteur lorsque vous téléchargez ou téléversez des fichiers sur votre site. Ne téléchargez pas de fichiers protégés par des droits d’auteur sans l’autorisation de leur propriétaire.
  • Compression de fichiers : vous pouvez utiliser des outils de compression de fichiers pour réduire la taille des fichiers téléversés et rendre leur transfert plus rapide. Cela peut être particulièrement utile pour les fichiers volumineux, tels que les images ou les vidéos.
  • Transfert de fichiers en arrière-plan : vous pouvez utiliser des outils de téléversement en arrière-plan pour permettre aux utilisateurs de téléverser des fichiers sans avoir à attendre la fin du transfert. Cela peut améliorer l’expérience utilisateur de votre site.

Veillez à bien gérer le transfert de fichiers pour votre site Web afin de garantir une expérience fluide et sécurisée pour vos utilisateurs. En suivant les bonnes pratiques et en utilisant les outils et protocoles appropriés, vous pouvez gérer efficacement le transfert de fichiers pour votre site.

Conclusion pour le transfert de fichiers

Merci d’avoir suivi ce tutoriel ! 😉

Vous avez donc appris à configurer FileZilla et à vous connecter à votre serveur FTP. Vous êtes désormais en mesure de télécharger, envoyer et gérer tous les fichiers avec un seul outil : FileZilla. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander au support de votre hébergeur ou par mail.

Héberger un site internet

Héberger un site internet

Héberger un site internet: par où commencer ?

Pourquoi héberger un site web ?

N’importe quel site web que vous visitez doit être stocké quelque part. De la même façon que vos logiciels sont stockés sur votre PC, héberger un site est nécessaire pour qu’il puisse exister. Créer un site web doit forcément passer par l’hébergement sur des serveurs.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait vouloir héberger un site web :

  1. Pour partager des informations avec un public plus large. Par exemple, vous pourriez avoir un blog ou un site de portfolio pour présenter votre travail.
  2. Pour créer une présence en ligne pour une entreprise ou une organisation. Un site web peut être utilisé pour promouvoir les produits ou services de l’entreprise, communiquer avec les clients ou fournir des informations de contact.
  3. Pour créer un espace en ligne pour une communauté ou un groupe de personnes qui partagent des intérêts communs. Par exemple, vous pourriez créer un forum en ligne pour les amateurs de sport ou un site de rencontres pour les célibataires.
  4. Pour héberger un service en ligne, comme un jeu ou une application.

Il y a de nombreuses autres raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait vouloir héberger un site web, mais celles-ci sont quelques exemples courants.

Choix de l’hébergement de site web

Les options pour l’hébergement de sites web sont nombreuses. Le choix dépend de plusieurs facteurs, tels que les besoins en matière de performances, de flexibilité, de coût et de gestion. Voici quelques-unes des options les plus courantes :

  1. Hébergement mutualisé : c’est une solution d’hébergement abordable qui convient aux sites web de petite à moyenne envergure. Votre site partage les ressources d’un serveur avec d’autres sites. C’est une option facile à utiliser et peu coûteuse, mais elle offre moins de contrôle et de flexibilité que d’autres options.
  2. Hébergement VPS (Virtual Private Server) : cette option permet d’avoir un serveur virtuel dédié, avec des ressources allouées de manière exclusive. C’est une option plus coûteuse que l’hébergement mutualisé, mais elle offre plus de flexibilité et de contrôle.
  3. Hébergement dédié : avec cette option, vous avez un serveur physique entièrement dédié à votre site. C’est une option très performante, mais elle nécessite une gestion plus avancée et est généralement plus coûteuse.
  4. Hébergement dans le cloud : cette option permet d’utiliser les ressources d’un réseau de serveurs en cloud pour héberger votre site. Cela peut offrir une haute disponibilité et une échelle facile, mais cela peut aussi être plus coûteux que les autres options.

Il est important de faire des recherches et de comparer les différentes options avant de choisir celle qui convient le mieux à vos besoins.

Pour aller plus loin:

Hébergement de site webLorsque vous naviguez sur Internet, vous avez bien compris qu’il n’y a pas un petit lutin qui habite votre ordi et qui écrit en direct le contenu de tout ce que vous avez envie de lire! Rassurez-moi… Donc, ce que vous lisez sur Internet est “stocké” quelque part. Pas sur votre ordi. Sur un disque dur distant que l’on appelle “serveur”.

Vous pourrez, au choix, construire l’arborescence de votre site et écrire toutes les pages sur votre ordi et l’envoyer ensuite sur un serveur ou alors, travailler directement sur votre site, en ligne. Si vous choisissez la première solution (ce qui ne serait pas vraiment mon choix), vous pouvez passer directement à mes cours et tutos sur la création de site web. Et vous pourrez revenir sur cette page ultérieurement. Mais si, sage que vous êtes (humhum) vous optez pour la deuxième solution, vous devrez choisir entre deux formules d’hébergement qui, généralement, sont proposées par la société d’hébergement. Pour ma part, j’ai choisi OVH pour héberger un site web. Leur sérieux, leur réactivité lors de soucis techniques, leur service client et… un tarif clair et lisible. (environ 50€ par an). À partir du moment où vous effectuez la demande d’hébergement pour héberger un site, plusieurs choix sont proposés, dont ces deux principaux types d’hébergement:

Un hébergement mutualisé : Vous partagez l’ordinateur (serveur) avec d’autres sites Internet. Il peut y avoir sans problème des milliers de sites web sur un serveur mutualisé. Mais rassurez-vous, tout fonctionne bien et aucun de ces sites ne se mélange les pinceaux: ils sont tous parfaitement indépendants! Héberger un site sur un hébergement mutualisé ne permet pas, heureusement, d’interagir sur les fichiers des autres sites, et vice versa. Avantage: la configuration est automatique et la gestion (virus, attaques de méchants pirates etc) vous la laissez pour l’hébergeur ! Malheureusement, le serveur est souvent moins rapide dans ce cas. Mais cette configuration est souvent le choix par défaut pour la majorité des sites web.

Un hébergement dédié : Dans le cas d’un hébergement dédié, votre site est le seul sur le serveur. Autrement dit, vous louez un ordinateur-serveur chez un hébergeur. Cette solution, (beaucoup) plus coûteuse, est uniquement destinée à un site susceptible d’avoir un gros trafic: beaucoup beaucoup de connections simultanées, genre Facebook ou autre ;). Ou alors, sans avoir ce type de trafic, si votre compte en banque est bien rempli et que vous voulez frimer devant vos amis, oui, vous pouvez opter pour un serveur dédié pour héberger un site internet. Mais vraiment, à moins d’avoir d’entrée 25 000 visiteurs par jour sur votre site, je vous conseille vivement d’opter pour un hébergement mutualisé.

A titre d’exemple, personnellement, je dispose de 14 sites web et ils sont tous hébergés sur un seul espace d’hébergement, celui de Afrique Annonces. Et c’est amplement suffisant pour mes activités !

Mais en parallèle à l’hébergement, il vous faut choisir un Nom de Domaine ( monsiteweb.com par exemple ). Mais ça, c’est expliqué sur cette autre page !

Héberger un site créé avec un CMS

Pour héberger un site utilisant un CMS (système de gestion de contenu), vous aurez besoin, bien entendu, d’un nom de domaine que vous devez acheter par exemple auprès d’un registrar (comme GoDaddy ou Namecheap) et obtenir un hébergement Web auprès d’un fournisseur d’hébergement (comme Bluehost, HostGator ou SiteGround).

Vous devrez ensuite installer et configurer le CMS sur votre hébergement. Rien à craindre: la plupart des CMS offrent des instructions détaillées pour l’installation et la configuration de votre futur site web. Vous pouvez également trouver des tutoriels et des guides en ligne pour vous aider.

Vous pourrez alors commencer à créer et publier du contenu. Une fois que vous avez installé et configuré votre CMS, vous pouvez commencer à créer et publier du contenu sur votre site. La plupart des CMS offrent une interface de gestion de contenu conviviale pour vous aider à créer et à publier du contenu facilement.

Vous pourrez alors personnaliser l’apparence et les fonctionnalités de votre site. La plupart des CMS offrent une variété de thèmes et de plugins qui vous permettent de personnaliser l’apparence et les fonctionnalités de votre site. Vous pouvez utiliser ces outils pour ajouter de nouvelles pages, de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles options de personnalisation à votre site.

N’oubliez pas les mises à jour ! Cela assurera la sécurité et la fiabilité de votre site, il est important de maintenir et de mettre à jour régulièrement votre CMS et vos plugins. La plupart des CMS offrent des notifications de mise à jour automatiques pour vous aider à rester à jour.

Héberger un site WordPress

Il y a plusieurs façons de héberger un site WordPress, voici quelques options :

  1. Hébergement mutualisé : c’est la solution la plus simple et la moins coûteuse pour héberger un site WordPress. Elle consiste à partager les ressources d’un serveur avec d’autres sites. Cette option convient aux petits sites qui ont peu de visiteurs.
  2. Hébergement dédié : cette option vous permet de louer un serveur entier pour votre site. C’est une bonne solution si votre site a beaucoup de trafic ou si vous avez besoin de plus de contrôle et de flexibilité sur votre environnement d’hébergement.
  3. Hébergement en nuage : cette option vous permet de payer uniquement pour les ressources que vous utilisez, ce qui peut être intéressant si votre site connaît des variations de trafic importantes.
  4. Hébergement sur un serveur VPS (Virtual Private Server) : cette option est similaire à l’hébergement dédié, mais vous partagez un serveur physique avec d’autres utilisateurs. C’est une bonne solution intermédiaire entre l’hébergement mutualisé et l’hébergement dédié.

Il existe de nombreux fournisseurs d’hébergement qui proposent des forfaits adaptés à WordPress. Vous pouvez par exemple regarder chez OVH, 1&1, GoDaddy, etc.

Voici quelques étapes supplémentaires pour héberger votre site WordPress :

  1. Achetez un nom de domaine et un forfait d’hébergement : votre nom de domaine est l’adresse de votre site (par exemple, www.monSite.com) et l’hébergement est l’endroit où vos fichiers seront stockés en ligne. Vous pouvez acheter un nom de domaine et un forfait d’hébergement chez le même fournisseur, ou acheter le nom de domaine chez un registrar et l’hébergement chez un hébergeur différent.
  2. Installez WordPress sur votre serveur : la plupart des hébergeurs offrent une installation de WordPress en un clic, ce qui rend le processus très simple. Si vous hébergez votre site sur votre propre ordinateur, vous devrez télécharger et installer WordPress vous-même.
  3. Choisissez un thème et personnalisez votre site : WordPress vous permet de choisir parmi de nombreux thèmes gratuits ou payants pour donner à votre site l’apparence que vous souhaitez. Vous pouvez également personnaliser votre site en utilisant l’éditeur de thème ou en ajoutant des plugins pour ajouter de nouvelles fonctionnalités.
  4. Créez du contenu et organisez votre site : ajoutez des pages et des articles à votre site et utilisez les catégories et les étiquettes pour organiser votre contenu.
  5. Promouvez votre site : une fois que votre site est en ligne, il est important de le promouvoir pour attirer des visiteurs. Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux, les annuaires en ligne, le référencement naturel, etc. pour promouvoir votre site.

Il est important de mettre à jour régulièrement votre site et vos plugins pour s’assurer que votre site fonctionne correctement et reste sécurisé. N’oubliez pas de sauvegarder régulièrement votre site pour éviter de perdre vos données en cas de problème.

Héberger un site joomla!

Comme pour WordPress, héberger un site Joomla! vous imposera le choix d’un hébergement web et d’une base de données MySQL. Une fois que vous avez un compte d’hébergement, vous pouvez télécharger Joomla! sur votre compte et suivre les instructions d’installation pour configurer votre site.

Voici les étapes à suivre pour héberger un site Joomla!:

  1. Inscrivez-vous auprès d’un fournisseur d’hébergement web.
  2. Téléchargez Joomla! à partir du site web officiel de Joomla!.
  3. Transférez les fichiers Joomla! sur votre compte d’hébergement en utilisant un client FTP comme FileZilla.
  4. Créez une base de données MySQL pour votre site Joomla! en utilisant les outils de gestion de base de données fournis par votre fournisseur d’hébergement.
  5. Suivez les instructions d’installation de Joomla! pour configurer votre site et votre base de données.
  6. Accédez à l’administration de votre site Joomla! en utilisant l’URL et les informations de connexion que vous avez créées lors de l’installation.

Une fois que vous avez installé et configuré Joomla!, vous pouvez commencer à ajouter du contenu et à personnaliser votre site. Si vous avez besoin d’aide pour héberger un site Joomla! ou pour toute autre étape de la configuration, n’hésitez pas à poser votre question.