Proposer un article invité

Proposer un article invité

Faire connaitre son blog en publiant un article invité

Comment proposer un article invité et être accepté?

Je me suis lancé en 1998 dans la création de sites web. Époque où proposer un article invité à un blog externe au notre ne serait venu à l’idée à personne. Depuis mon premier site que l’on qualifierait d’un autre siècle s’il n’avait pas disparu, tant d’évolution, d’adaptation aux géants du web, à commencer par Google !

À l’arrivée de l’Internet en France, autour de 1995, très vite, je n’ai pu me contenter d’être consommateur du web. Il m’aura vite fallu en être acteur. C’était sans compter ma passion première, bien avant que je n’aie mon premier PC: l’écriture, comme je l’explique dans cet article où je me présente. Aujourd’hui, en 2022, et depuis pas mal d’années, le géant Google a justement mis le texte au centre des sites web. Même si vous avez un site web visuellement pauvre, si son contenu est riche en article, le site saura attirer les visiteurs !

Mon premier blog

Après avoir lancé mon premier blog, une question me taraudait : comment l’écriture pourrait me permettre d’en apprendre davantage sur le travail dans l’espace entrepreneurial sur le web. En tant qu’auteur qui cherchait à améliorer mes propres compétences et ma technique, je ne pouvais passer à côté des meilleurs et de ce qu’ils pouvaient m’apprendre. Que faisaient déjà les blogueurs établis en ligne, et que pouvaient-ils m’apporter ?

Après y avoir réfléchi, tout a commencé à se mettre en place :

  • Première étape, trouver un sujet global pour mettre l’écriture au centre d’un nouveau blog.
  • En apprendre davantage sur le travail des blogueurs était pour moi de toute importance. Je cherchais également à obtenir de bons conseils de certains blogueurs déjà établis. Je savais que je devais axer mes recherches sur ces blogueurs.
  • Je voulais mettre tout cela dans mes grands objectifs dès que possible.

Puis la vie -ou plutôt ma vie privée- a suivi sont cours, avec ses tempêtes et ses périodes plus calmes. Et le projet a été repoussé jusqu’en… 2022 ! Entre temps, je me serai concentré plutôt sur l’écriture de nouvelles sur mon site perso.

Mon projet, offrir un espace pour proposer des articles invités.

  1. En apprendre davantage sur l’espace entrepreneurial en ligne et apprendre les techniques d’écriture des blogueurs établis, chacun dans leur thématique spécifique.
  1. Offrir de la valeur à un blog flambant neuf, ce qui donne l’occasion d’accroitre mon référencement, mon auditoire;
  1. Me donner l’occasion de développer des relations solides avec des blogueurs importants.
  1. Permettre à des jeunes blogs, à des sites récents ou peu visibles, d’augmenter leur audience, leur positionnement sur les moteurs
  1. Offrir à des rédacteurs en Afrique une place de choix pour se faire connaitre en tant que rédacteur.

En fait, j’ai appris beaucoup de ces points directement de André Dubois, de TrafficMania, après avoir découvert au tout début la vidéo de Theophile Eliet, un ancien de OVH, mon hébergeur web.

Comment convaincre de proposer un article invité sur mon site dédié à ce thème?

Maintenant que je savais quel était mon objectif, la question suivante s’est imposée : « Comment puis-je demander à des invités de publier sur le blog d’un autre? » Ou plutôt : « Comment  présenter une demande de publication d’un article sur mon blog et être convaincant sur cette opportunité pour l’internaute ? »

Il m’est arrivé de publier un article invité sur un site externe au mien, mais c’était toujours en réponse à des gens qui me demandaient : « Écririez-vous un article sur tel sujet pour mon blog ?»  Je n’avais jamais pris l’initiative de contacter un blog de référence et demandé à y publier un article invité. Je savais que ce ne serait pas facile – je veux dire, je ne voulais pas simplement envoyer un courriel à André Dubois et lui dire : « André, je viens d’écrire un article sur tel sujet, merci de le publier sur ton site »

(Le genre de méthode à ne pas utiliser)

Objectif désormais: rechercher les meilleures façons d’aborder les blogueurs et de demander à publier un article invité.

Au détour d’une conversation avec une collègue, je lui disais: “Alors que de nombreux nouveaux blogueurs écrivent du contenu et prient pour que d’autres viennent, les blogueurs actifs tendent la main aux autres, écrivent du contenu étonnamment bon et se font un nom assez rapidement sur le web”. C’est, je pense, ce qu’il faut faire : devenir un blogueur proactif.

Dans l’idéal, ce site me permettrait aussi d’être un blogueur à qui les gens ne pourraient pas dire non (rappelez-vous : vous voulez non seulement proposer un article invité, mais vous voulez aussi et surtout être accepté). Aussi, j’ai commencé à réfléchir à la façon dont je pouvais faire des demandes auprès de blogueurs, pour qui ce serait un sacrilège pour eux de dire «non merci », juste par méconnaissance ou négligence.

Et pour le contenu ? Je savais sur quoi je devais écrire pour mon blog, mais qu’en est-il pour le blog de quelqu’un d’autre ? Pas d’inquiétude, je vais tenter de rédiger un petit guide étape par étape sur une manière de formuler une demande d’article invité et augmenter vos chances d’être accepté.

4 étapes pour formuler une demande d’article invité sur un blog

1. Commencez une liste des blogs pour lesquels vous souhaitez publier des articles, voire des commentaires

En premier lieu, vous devez orienter vos recherches pour savoir où vous voulez poster avant de commencer à proposer un article invité. Idéalement, les blogs que vous visez auront une thématique similaire à la votre, ou du moins dans un domaine proche. Si l’un de vos objectifs est de développer votre blog, de le faire connaitre, vous devez donc vous adresser à ceux qui visiteront votre blog à la suite de la lecture du site qui accueille votre article invité, site sur lequel vous avez demandé à être publié.

Aussi, ce n’est pas une mauvaise idée de vous faire connaitre sur des blogs dans votre thématique. Cela permet de se constituer un réseau et de poser son nom, ou le nom de votre blog ça et là. Il est préférable que quelqu’un dise « Oh oui, ce nom me semble familier », plutôt que « Qui est c’est celui-là? »

2. Revenir à cette liste

Maintenant, retournez à votre liste de blogs et ajoutez un résumé d’une phrase du type de contenu qu’ils fournissent à leurs lecteurs. Ils parlent de tactiques de référencement ? Comment construire et développer votre audience? Comment devenir un entrepreneur indépendant ?

Vous devez vous concentrer sur leur thématique de sorte à avoir les grandes lignes pour commencer la rédaction de votre article que vous leur proposerez. Cet article devra être l’un des meilleurs que vous ayez jamais écrit. Si vous ne connaissez pas leur thématique, ou si vous manquez de connaissances, d’arguments pour écrire sur ce sujet, ce n’est franchement pas une bonne idée commencer à rédiger. Cela ne fera que donner lieu à un article amateur, de piètre qualité, ou tout du moins à un début de relation incertain avec le blog qui accueillera votre article de contenu.

3. Étudier leur style de rédaction et de blogue

Quel est le ton du blog à qui vous demanderez d’accueillir votre article invité? Quel formatage d’articles, quels types de titres utilisent-ils ? Il me semble important d’étudier la manière dont leurs articles sont formatés, de considérer des articles uniques, parlant d’un même sujet, ou si ces articles ont tendance à parler d’une idée plus large. Suivent-ils un certain schéma ou chaque publication est-elle unique? Quelle est, globalement, la longueur des articles ? Plutôt 500 mots ou bien 3000 ?

Aussi, le blog hôte a t-il une ligne éditoriale clairement affichée sur leur site? Et si oui, questionnez-vous, questionnez-les sur ce qu’ils attendent de vous en demandant à accueillir un article invité. Si les articles du blog hôte font 2500 mots et que vous ne vous sentez pas capable d’écrire plus de 500 mots sur un sujet, vous perdrez votre temps et celui du blog hôte, ce qui n’est franchement pas l’objectif !

4. Créez plusieurs titres avec un bref résumé ou des puces pour le contenu que vous proposerez

Plus haut dans cet article, j’ai évoqué le fait qu’il était tentant, pour le blog hôte, de refuser votre article invité. Cette étape est très importante.

Si vous n’avez pas déjà échangé avec le blogueur ou un membre de son équipe au sujet de la rédaction d’un article invité, vous risquez juste de vous faire claquer la porte au nez, ou plutôt une absence de réponse.

Imaginez: beaucoup de blogs à qui vous demanderez à y publier ont leur réalité, leurs travaux en cours, leurs préoccupations. La communication par courriel prend du temps, sans parler du fait que vous leur demandez vraiment une faveur. Alors si d’une part, vous leur demandez cette faveur et que de plus, ils doivent faire le travail qui vous serait dû, il y a de fortes chances pour essuyer un refus…

Fournir vos sujets proposés avec un bref résumé permet au blogueur de jeter un coup d’œil à votre courriel, de déterminer rapidement si votre message ajoutera de la valeur à son blog et au bout du compte, de prendre le temps de vous répondre. Car lui, il doit SURTOUT y trouver son intérêt ! Si vous n’incluez pas les sujets que vous proposez, si le blogueur hôte doit perdre du temps à considérer votre demande, il y a des chances pour qu’il refuse, ou qu’il remette sa réponse à plus tard… s’il y pense ! Vous devez absolument mettre toutes les chances de votre côté d’être accepté.

Voici un exemple d’e-mail que vous pouvez utiliser pour un premier échange dans le bute de proposer un article invité:

Bonjour _____!

Je suis votre blog depuis un certain temps maintenant. J’adore votre contenu et tout ce que vous partagez avec vos lecteurs. Chaque fois que je lis un article, j’en tire un réel bénéfice blablabla….

Je me permets donc aujourd’hui de vous contacter pour savoir si vous seriez intéressé de présenter un article sur NomDeVotreSujet de NomDeVotreBlog, qui reçoit pas moins de 5000 visiteurs mensuel. Nous partageons des conseils et vendons des produits de grande qualité, produits qui ne demandent qu’à être mieux connus ! Aussi, vous n’êtes pas sans ignorer que ces articles et produits feront largement écho à vos lecteurs ! Voici les articles que je vous propose:

Je crois que je peux ajouter de la valeur à votre blog sur quelques sujets, similaires ou légèrement différents, et j’ai donc inclu ces sujets qui, je pense, trouveraient vraiment écho auprès de vos lecteurs ici :

  1. Titre ou sujet proposé

Résumé du contenu

  1. Titre ou sujet proposé

Résumé du contenu

  1. Titre ou sujet proposé

Résumé du contenu

Merci beaucoup d’avoir considéré ma demande! Je vais rendre ce processus aussi simple et transparent que possible pour vous en vous envoyant un document formaté avec des liens hypertexte que vous pouvez copier et coller directement dans WordPress.

Salutation blablablabla.

Maintenant que vous savez comment formuler une demande d’article invité ainsi qu’une méthode pour approcher un blogueur, il est probable qu’ils accepteront. Dès lors, les cartes sont entre vos mains !

Avez-vous déjà contacté un blogueur de votre thématique et demandé à poster des articles invités ? Quelle était votre approche ? Partagez dans les commentaires ci-dessous !

Marketplace à vendre

Marketplace à vendre

ACHETER UN SITE E-COMMERCE MARKETPLACE

Site marketplace à vendre

Vous recherchez une activité rentable, à exercer chez vous, bien au chaud. Vous avez pensé à créer un site e-commerce, mais vous n’avez rien à vendre. Avez-vous pensé à un site ecommerce Marketplace ? Vous n’aurez rien à vendre; juste à “louer” un emplacement sur votre site ecommerce marketplace à des professionnels qui utilisent votre site pour y vendre leurs propres articles. Sympa, l’idée, non ? Elle n’est pas de moi. Mais le site, lui, est ma création. J’ai créé ce site e-commerce marketplace pour m’amuser, par défi, mais ce n’est pas mon job. Mon site ecommerce marketplace à vendre est peut-être pour vous.

Description de ce site marketplace à vendre:

Contexte: créateur de sites web depuis plus de 15 ans (c’est également moi qui ai créé Article Invité, site sur lequel vous vous trouvez), je me suis lancé un défi en 2021. Après avoir créé plusieurs sites ecommerce pour des clients, et entre deux confinements dus à la Covid19, j’étais dans une période où je m’ennuyais un peu, j’avais envie d’un nouveau défi. En parallèle, juste pour l’anecdote, j’ai pris un jour en co-voiturage une jeune femme, créatrice d’accessoires de mode, qui avait bien des difficultés à vendre ses produits. Elle m’informa par ailleurs que la seule référence française pour les créateurs avait été rachetée par “une grosse boite” étrangère. Cette référence française était donc ALittlemarket, racheté (dévoré) depuis par Etsy. Bref. Et je me souvins tout à coup de ALittleMarket, site marketplace sur lequel ma compagne achetait des bijoux fait maison ainsi que quelques autres objets uniques créés par des artisans. Là, dans la conversation, elle m’informa que les coûts étaient exorbitants pour la jeune créatrice qu’elle était, Etsy jouissant de son quasi monopole.

La semaine qui suivit, je me lançai donc dans la création de Locaboutic.

LocaBoutic: comment ça marche ?

LocaBotic

Marketplace à vendre

Ce site ecommerce marketplace à vendre est donc un site e-commerce comme beaucoup d’autres auquel j’ai ajouté une fonctionnalité multivendeur. Sur un site e-commerce classique, pour faire simple, le gestionnaire du site met en vente des articles qu’il achète en gros et qu’il revend au détail à des clients de son site. Mais sur LocaBoutic, les clients du futur propriétaire du site sont des vendeurs; des artisans créateurs (tel est le thème du site; thème que le futur propriétaire du site peut d’ailleurs changer s’il le souhaite).

Plus concrètement:

  1. Des artisans créateurs s’inscrivent sur Locaboutic et ils créent une “boutique virtuelle”: son espace vendeur.
  2. Il publie le détail des articles qu’il souhaite vendre
  3. Un visiteur choisit un ou plusieurs articles (de ce vendeur ou de plusieurs vendeurs)
  4. le visiteur “ajoute ses articles” dans son “panier”, puis il effectue son règlement par Paypal ou par carte bancaire (ça peut aussi être par virement ou “à la livraison”)
  5. L’argent arrive sur le compte bancaire du propriétaire du site
  6. Versement de l’argent au vendeur, à une période donnée ou à partir d’un certain montant.
  7. Et bien entendu, au passage, le propriétaire du site prend sa commission (pourcentage à définir librement)

Quelques chiffres

  • Création en mars 2021 / mise en ligne du site en mai 2021
  • 25 vendeurs inscrits en 1 semaine après la création (inscriptions fermées après ce succès)
  • 0 vente (activité jamais démarrée car non inscrit au registre du Commerce)
  • 0€ de chiffre d’affaire
  • Nombre total de visites en 2022: 129722 (sans aucune promotion sur les moteurs, sans publicité)
  • Page Facebook: 26 abonnés (je sais, c’est ridicule…)

Que comprend cette marketplace à vendre ?

  • Le nom de domaine (locaboutic.com)
  • L’hébergement chez OVH (je me charge de toute la technique pour un transfert en bonne et due forme)
  • Le site e-commerce marketplace sous Prestashop 1.7 + Knowband Marketplace
  • Un blog destiné aux vendeurs (artisans créateurs). Avec des pages d’aide technique, des explication etc…
  • Une page facebook
  • Des CGU (conditions générales d’utilisation) facilement éditables pour les personnaliser pour l’acheteur)
  • Mentions légales
  • Certificat de sécurité SSL
  • Conforme à la RGPD (Règlementation générale sur la Protection des Données)
  • Une présence déjà en place sur Google et autres (vérifiez en ligne ici)
  • Formation à la maintenance du site (très simple pourtant)
  • Si besoin, et gratuitement, je vous propose mon aide, mon support, ma technique, le temps de votre lancement ! (dans la limite du raisonnable 😉 )

Quelle est le montant, la valeur de ce site marketplace à vendre ?

Tout d’abord, combien coûte un site e-commerce créé chez un prestataire ? Comptez au moins 3000€ pour la création d’un site e-commerce neuf bas de gamme, et “dans son plus simple appareil”, mais déjà fonctionnel. Pour la création d’un site e-commerce Marketplace, lors de la rédaction de cet article, je me suis amusé à simuler une prestation ici, sur ce site. J’arrive à 2290€ hors taxes. Bien entendu, cela ne comprend pas le blog, les quelques articles qui y sont publiés, la page Facebook et tout le paramétrage du site !!!

Pour être tout à fait honnête avec vous, autour de 3500€, l’acheteur achète une marketplace au prix d’un simple site e-commerce. De mon côté, je rentre tout juste dans mes frais et ne fais aucun bénéfice. Ce n’était d’ailleurs pas ma volonté. Mais au-dessous de 3500€, il est donc tout à fait inutile de me déranger concernant cette marketplace à vendre. Je ne suis pas pressé. Je connais la valeur de ce site et son potentiel énorme.

Un peu de technique:

  • Nom de domaine enregistré chez OVH en avril 2021, hébergé par mes soins, également chez OVH.
  • Site e-commerce créé avec le CMS Prestashop 1.7 et le plugin ecommerce Knowband marketplace.

Coût d’entretien:

  • environ 50€ / an pour le nom de domaine et l’hébergement
  • 122€ / an pour le plugin Knowband (facultatif, mais cet abonnement permet de bénéficier des mise à jour automatiques)
  • C’est tout. Soit moins de 200€ par an.

 

Besoin d’un renseignement ? Une question ? Contactez-moi ici ou par téléphone au (+33) 0660729160

Recherche rédacteur web

Recherche rédacteur web

Comment travailler sur Article Invité en tant que Rédacteur web ?

Combien de temps mettez-vous pour rédiger un article de 1000 mots?

Recherche rédacteur web  pour répondre à des commandes de clients. Telle est désormais la réponse à une question posée sur mon groupe Facebook le 22 septembre 2022 qui était “quelle est pour vous la durée de rédaction d’un article de 1000 mots?”

Une participation au-delà de mes attentes

Rédaction 1000 motsVous avez été nombreux à répondre à ma question et je vous remercie. Différentes choses en sont ressorties, comme la ré-écriture d’article ou le sujet de la sous-traitance. On le sait bien: qui dit sous-traitance, dit qu’en bout de course, il y a un rédacteur largement sous-payé. Et entre le client et le rédacteur, quelques charognards se seront servi au passage… Et c’est là leur business. J’ai mon point de vue sur leur morale. Bref.
Maintenant, il faut garder en mémoire que si vous travaillez pour un client européen et que vous, rédacteur, êtes en Afrique, c’est tout bénéfice pour le client européen! Pour ne parler que de la France, que je connais bien car j’y habite depuis 53 ans, il faut savoir que le salaire net minimum légal est à l’heure où j’écris ces lignes, de 8,79€ de l’heure (11,07 brut), c’est à dire 5 766 XOF. Bien entendu, le coût de la vie n’est pas le même en Europe et en Afrique. 😉

Sachez toutefois que lorsque vous proposez de travailler, en tant que rédacteur, à moins de 10 FCFA le mot (fréquemment, certains proposent 3 Francs le mot) , vous êtes largement au-dessous du taux horaire et vous contribuez grandement à scier la branche sur laquelle vous êtes assis. Mais, je le répète, le coût de la vie n’est pas le même en France et en Afrique ; il faut savoir comparer ce qui est comparable.
Simple et rapide calcul pour un article qui vous aura pris 3 heures de travail.
8.79 (taux horaire net en France) X 3 (heures de travail) = 26.37€, soit environ 17 000 FCFA. C’est-à-dire 17 FCFA le mot. Voilà une prestation digne que vous devriez exiger de clients européens en général et français en particulier… si vous résidiez en France. Mais c’est surtout une prestation que devrait payer un client européen en faisant appel à un rédacteur, d’où qu’il vienne. Et s’il choisit un rédacteur résidant en Afrique, il a forcément ses raisons, qui rappellent l’histoire d’un autre siècle.

Dès lors, je vais jouer franc jeu avec vous.
Sur mon site, je vais donc proposer la commande d’article SEO et non-SEO. à 0.023€ / mot, soit un peu plus de 15 FCFA/mot. Un article de 1000 mots coûtera donc 23€ à un client. Je ferai appel à vous, rédacteurs.trices sur ce groupe. Je prendrai ma commission de 30% (due aux frais de gestion technique et commerciale du site) et vous serez payé en Mobile Money ou virements bancaires pour les rédacteurs en Afrique et par virement bancaire pour les rédacteurs en Europe.
J’informerai les rédacteurs intéressés pour exécuter ce travail de deux façons: sur le groupe Facebook et sur une liste de diffusion de rédacteurs volontaires (je reviendrai plus bas sur ce sujet). Je ne choisirai pas un rédacteur selon son tarif: inutile de me dire que pour vous, c’est 3f/mot. Je ne suis pas esclavagiste. Ce sera 70% de la commande, auquel je déduirai les frais de transaction en Mobile Money.
Par exemple, une commande de 1000 mots facturée au client 27€ vous rapportera 14,90€.
Voici mon calcul:
27 – 30% = 16.10 – 4€ de frais de transaction Mobile Money = 12.10, soit 7900 XOF environ
Les rédacteurs qui pourront répondre à cette commande seront préalablement inscrit sur ce site https://articleinvite.com.

Comment répondre à une commande ?

– Vous devez être inscrit sur mon site https://articleinvite.com
– Vous devez y avoir publié au moins 3 articles: 1 article où vous vous présentez, plus deux autres articles de 1000 mots minimum sur le thème de votre choix. (Je précise que ces articles-là sont des rédactions bénévoles qui ne sont là que pour démontrer votre talent de rédacteur !)
– Vous serez inscrit sur une liste de diffusion; c’est à partir des adresses mail de cette liste que j’enverrai mes commandes des clients. Le premier à répondre favorablement à cette commande emportera le marché par ordre d’arrivée sur ma boite mail.
– Vous écrivez l’article de la commande dans le respect du timing et vous me l’envoyez par mail
– J’envoie l’article au client
– je vous paie selon le mode de paiement que vous aurez choisi (Mobile Money ou Virement bancaire)

En attendant les commandes, je vous invite à vous présenter et démontrer votre talent en vous inscrivant sur mon site !

Vos commentaires en bas de cet article sont les bienvenus !

Nous recherchons des rédacteurs web

Recherche rédacteur web. Telle est la demande souvent formulée sur notre groupe Facebook. Nombreuses sont les sociétés de référencement, blogueurs ou propriétaires de sites web qui recherchent des rédacteurs web SEO. Bien que mon site Article Invité ne recherche pas directement des rédacteurs web pour rédiger des articles sur ce site, nous avons pour objectif de proposer à des potentiels clients de commander un article de contenu.

Le site est (très jeune), donc pas encore connu. Peu à peu, je l’espère, il s’installera sur les moteurs de recherche et il fera parti des références sur lesquelles des agences de référencement et/ou blogueurs pourront compter pour leurs commandes d’articles. Mais je compte aussi sur les rédacteurs du groupe Facebook pour promouvoir ce service sur la toile. (Je sais bien, il ce serait logique et parfaitement légitime, les rédacteurs préféreront garder pour eux-même leurs clients, quitte à ce que ces derniers profitent allègrement de la misère africaine. Mais en continuant à accepter d’être payé 3 francs le mot, les rédacteurs africains contribuent à leur misère). C’est donc ensemble, en disant “stop à l’esclavagisme 2.0” que les rédacteurs en Afrique pourront s’en sortir !

 

Pourquoi passer par un courtier en crédit immobilier ?

Pourquoi passer par un courtier en crédit immobilier ?

Pourquoi passer par un courtier en crédit immobilier ?

L’immobilier est un domaine complexe où il est important d’être accompagné par un professionnel qualifié. Il est ainsi recommandé de passer par un courtier, compte tenu des différents avantages dont vous pouvez bénéficier. Notamment celui de contracter un prêt immobilier au meilleur taux et celui de profiter d’une véritable expertise sur l’ensemble des démarches.

Économiser grâce au courtier immobilier

Le courtier immobilier compare les offres proposées par différentes banques pour vous permettre de bénéficier de l’option la plus qualitative au meilleur tarif. L’entremise de ce dernier permet par exemple de faire des économies sur les frais de dossier.

Par ailleurs, le courtier évite à la banque d’analyser votre dossier puisqu’elle lui fait confiance compte tenu de son statut. En contrepartie, l’institution vous épargne la dépense relative au traitement approfondi de votre requête. Cette dispensation dépend tout de même des frais que vous payez à votre expert immobilier. Ce qui ici est intéressant ici est que la tarification dans ce domaine est encadrée par une réglementation stricte.

Profiter du suivi d’un professionnel de l’immobilier jusqu’à l’obtention du crédit

Le total des frais à débourser pour les prestations du courtier immobilier est connu à l’avance. En sollicitant les services de cet expert, vous pouvez sereinement établir des limites budgétaires bien définies pour votre prêt immobilier.

Ce professionnel endosse la responsabilité d’assurer les négociations sur les conditions générales du prêt, notamment sur la flexibilité de l’emprunt. Le rôle qu’il joue vous permet ainsi de bénéficier des meilleures conditions d’obtention de votre crédit immobilier.

En outre, la plupart des courtiers proposent un accompagnement sur l’intégralité du projet. Par ailleurs, si vous manquez de temps, il est inutile de vous déplacer jusqu’au bureau du courtier. Avec l’avènement d’Internet, vous trouverez facilement un expert qui vous assistera en ligne de la prise de contact jusqu’à l’aboutissement de votre projet immobilier.

    Vendre sa maison face à la montée des eaux

    Vendre sa maison face à la montée des eaux

    HAUSSE DU NIVEAU DE LA MER: FAUT-IL VENDRE SA MAISON ?

    Vendre sa maison avant la montée des eaux ? La question mérite d’être posée si vous habitez près des côtes ou d’un fleuve. En effet, dans une étude publiée dans la revue Nature Climate Change le lundi 29 août 2022, les scientifiques affirment que les prévisions de la hausse du niveau de la mer sont largement sous-estimées. La fonte au Groenland rend donc inévitable une forte élévation de la mer. Alors, face à ce constat: faut-il vendre ? Faut-il déménager ?

    Résultat de cette étude: Les glaciologues en sont arrivés à la conclusion que le réchauffement actuel allait entraîner au minimum une perte de 3,3 % du volume de la calotte au Groenland, ce qui se traduit par une augmentation de 27,4 centimètres du niveau de la mer. Ca ne parait pas beaucoup en lisant cet article, mais c’est énorme.

    Vendre avant que votre bien immobilier ne soit plus vendable.

    Nantes sous l'eauAvant de se questionner, il peut être interessant de voir si votre bien immobilier se trouve sur une zone touchée par la montée du niveau de la mer. Cette carte pourra vous aider. Déjà, il faut comprendre que ne seront pas touchés seulement les habitants très proches des côtes. Si des coins du monde comme Madagascar seront relativement épargnés. Et ce ne sont pas les quelques mesurettes, bien qu’elles aient malgré tout de l’interêt, autour des énergies renouvelables qui feront radicalement changer les choses.

    Par exemple, la carte ci-contre vous montre qu’à Nantes, qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la côte Atlantique, la montée des eaux sera bien visible jusque dans le centre ville ! Certains quartiers entiers auront les pieds dans l’eau continuellement ou de façon saisonnière.

    Cette hausse est prévue pour les quelques décénies à venir. Si vous pourriez vous sentir a priori peu concerné par cette hausse, en vous disant par exemple “J’ai 50 ans, le temps que ça monte, je serai déjà mort!”. Peut-être, effectivement. Mais peut-être pas.

    Pensons à nos enfants, nos héritiers

    Effectivement, ce n’est pas demain matin ou le mois prochain que vous aurez les pieds dans l’eau. Mais lorsque l’on fait l’acquisition d’une maison, en théorie, ce n’est pas pour 3 ou 4 ans. On en prend pour 20 ou 30 ans et on sait que ce bien là constituera par ailleurs un capital pour nos enfants. Mais dans 40 ou 50 ans, l’eau sera là, quelque soit notre effort collectif pour diminuer les émissions de CO2. Et 40 ans, aux yeux de vos héritiers, c’est demain.

    Que pensent les professionnels de l’immobilier de la montée du niveau de la mer ?

    L’agent immobilier est d’abord là pour faire du business. Il saura parfaitement alarmer le vendeur et dédramatiser la situation, voire la taire, avec l’acheteur. Son business est en jeu. Il dira à l’acheteur de vendre au plus vite précisant que dans 5 ans, ce sera trop tard et à l’acheteur, il dira forcément que la plage est encore loin !

    Le rôle de la presse dans la montée du niveau de la mer

    Pour les français que nous sommes, la hausse du niveau de la mer est un concept vague (sans jeu de mot). De mémoire d’être humain, on n’a jamais vu nos côtes et nos fleuves grimper aussi haut, même avec une tempête et un cohéficient de marée important. Et c’est la raison pour laquelle il est difficile de s’imaginer ce que ce sera. Si on vous parle d’un incendie, tout le monde à déjà vu une habitation détruite par les flammes. Mais La Baule, Calais ou Montpellier sous l’eau de façon permanente… On en rit !

    Pour le moment, la presse ne fait que diffuser des rapports de scientifiques, interroger des experts, diffuser des comptes-rendu du GIEC et cette information passe “comme une lettre à la Poste” parmi d’autres sujets. Mais le jour où une presse locale comme Ouest-France par exemple, diffusera des articles, preuves et cartes à l’appui, ville par ville, de la montée des eaux, ce sera “panique à bord”. Et sans paniquer, c’est aujourd’hui que l’on doit se décider à vendre, ou du moins à réfléchir assez vite.

    L’impact sera visible même très loin des côtes

    D’après des recherches publiées le 15 février 2022, le niveau des océans s’élève donc de plus en plus vite et devrait gagner 30 cm d’ici à 2050. Dans un peu plus de 25 ans… Environ 300 millions de personnes seront donc confrontées à des submersions marines (inondations côtières) au moins une fois par an d’ici 2050, dont 1 million rien qu’en France métropolitaine. Cela se traduit forcément par ce même million d’habitants qui devront être logés ailleurs, agrandissant des villes pourtant déjà suffocantes ou des campagnes qui seront rongées, au détriment des cultures pour nous nourir…

    Alors, vendre sa maison ou investir dans des palmes ?

    Face à la hausse du niveau des océans, faut-il vendre sa maison ? Déménager ? 1 million de français auront bientôt les pieds dans l’eau. Et on ferme les yeux…

    En savoir plus avec ce document de “La montée du niveau de la mer : conséquences et anticipations d’ici 2100″